Tri à la source des biodéchets

Tri à la source des biodéchets
En 2024, c'est à vous de jouer !
  • QU’EST-CE QU’UN BIODÉCHET ?

Les biodéchets sont des déchets organiques issus de matières végétales ou animales qui se décomposent naturellement avec le temps.

Ils peuvent inclure :
- les déchets alimentaires dits « de cuisine et de table »(épluchures de fruits et légumes, marc de café,…),
- les déchets de parc et de jardin dits «déchets verts» comme les tontes de pelouse, les feuilles mortes, ou encore les tailles de haies.

Les biodéchets font l’objet d’une préoccupation environnementale majeure car ils représentent encore 1/3 de nos poubelles.
Trier ses biodéchets permet de diminuer la quantité de déchets ménagers tout produisant un engrais de qualité.

  • QUE DIT LA LOI ?

La loi AGEC (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire), votée en février 2020 a pour but de transformer notre économie linéaire « produire, consommer, jeter » en une économie circulaire.
Une de ses mesures stipule qu’en 2024, chaque citoyen devra avoir à sa disposition une solution lui permettant de ne pas jeter ses biodéchets avec les ordures ménagères résiduelles.
L’objectif est de les trier pour les valoriser.

  • COMMENT TRIER LES BIODÉCHETS À LA MAISON ?

Si vous avez un jardin ou un espace extérieur, vous pouvez composter vos biodéchets sur place.
Cette solution permet de transformer les biodéchets en compost, un amendement naturel riche en nutriments pour les sols.
Le compostage peut se faire à petite échelle dans les jardins individuels ou dans des composteurs partagés pour les résidences (sous conditions de faisabilité).

  • LE SIVOM VOUS ACCOMPAGNE

Afin de vous permettre de trier de vos biodéchets à la source, le SIVOM a choisi d’intensifier la distribution de composteurs individuels sur le territoire à partir de 2024 et de développer le compostage partagé.

  • RÉDUIRE SES BIODÉCHETS

Il est également important de réduire les biodéchets à la source en évitant de jeter des aliments qui auraient pu être consommés.

Planifier les repas, bien stocker les aliments, cuisiner les justes quantités, sont autant de gestes qui permettent d’éviter le gaspillage alimentaire !
Certains déchets de jardin peuvent également être évités en mettant en œuvre un jardinage au naturel, faisant ainsi des déchets verts une véritable ressource utilisable directement dans le jardin (broyage, paillage, compostage …).

LE SIVOM ET LE TRI A LA SOURCE DES BIODÉCHETS

  • QUEL ACCOMPAGNEMENT ?

Pour répondre aux mesures gouvernementales concernant le tri des biodéchets, le SIVOM se retrouve en première ligne et doit élaborer et mettre en œuvre des solutions de tri à la source adaptées à la configuration de son territoire.
Un cabinet d’étude a été mandaté afin de quantifier les enjeux et d’élaborer différents scénarios.
Plusieurs possibilités ont été étudiées :
- le compostage de proximité (individuel, partagé en pied d’immeuble ou à l’échelle d’un quartier)
- la collecte séparée (en porte à porte ou en apport volontaire).
Au regard de tous les éléments étudiés (tonnages, coûts, unité de traitement des biodéchets éloignés, bilan carbone,…), le SIVOM a choisi d’intensifier la distribution de composteurs individuels sur le territoire à partir de 2024 et de développer le compostage partagé.

  • UN PLAN D’ACTION SUR 4 ANS

L’objectif du SIVOM est donc de proposer une solution aux usagers pour le tri de leurs biodéchets avec pour objectifs sur 4 ans de :
• Consolider et améliorer la gestion de proximité des biodéchets en habitat individuel en équipant 100% des habitations individuelles avec jardin (permanents et résidences secondaires)
• Répondre aux demandes des habitants qui souhaitent mettre en place du compostage partagé et les accompagner pour garantir la pérennité de ces sites.
• Animer des ateliers d’initiation, de partage d’expérience et de suivi.

  • COMMENT OBTENIR UN COMPOSTEUR ?

Les composteurs peuvent être réservés sur ICI ou par téléphone (05.58.78.50.93).Ils seront disponibles au printemps afin de commencer le compostage dans des conditions optimales.

Des permanences de distribution seront organisées dans chaque commune du territoire offrant ainsi une solution de retrait de proximité pour les usagers.